Comment construire et aménager une salle de bain PMR ?

Comment construire et aménager une salle de bain PMR ?

Pour assurer le maintien à domicile d’une personne à mobilité réduite (PMR), il est parfois nécessaire de faire des travaux de rénovation. Avec un fort risque de chute, la salle de bain est souvent la première pièce à réaménager.

Salle de bain PMR : quels aménagements ?

Pour respecter les normes PMR en vigueur, il est parfois nécessaire de repenser l’aménagement complet d’une salle de bain. En effet, la législation prévoit que la pièce offre un espace de 1,50 m de diamètre – hors battement de porte et équipements fixes. Ainsi, la manœuvre d’un fauteuil roulant est plus facile.

La douche

Pour faciliter l’accès à la douche, il est conseillé d’opter pour un modèle de plain-pied. En effet, une cabine de douche comporte une marche à gravir. Les douches à l’italienne pour seniors sont les plus indiquées dans ce cadre puisqu’elles disposent d’un receveur ultraplat.

Cependant, des accessoires supplémentaires doivent compléter le dispositif de sécurisation de l’équipement. Siège de douche fixe ou rabattable, barres de maintien, tapis antidérapant…

Il est également important de concevoir un espace de douche suffisamment grand (1,20 m x 0,90 m) pour faciliter les mouvements de la personne présentant des difficultés motrices.

La baignoire

Pour des raisons techniques ou pour une question de goût, certaines personnes préfèrent prendre des bains. Cependant, il n’est pas toujours facile d’enjamber une paroi aussi haute que celle d’une baignoire classique. Pour résoudre ce problème, il est possible de choisir une baignoire à porte, qui facilitera l’entrée et la sortie du senior.

Toilettes dans une salle de bain

Pour les salles de bain équipées d’un WC, il est essentiel de prévoir quelques aménagements PMR. Là encore, le passage d’un fauteuil roulant doit être prévu lorsque la surface le permet. Ensuite, des barres de maintien doivent être installées sur une ou deux parois afin de présenter une solution d’appui.

La pose de toilettes ajustables en hauteur constitue également une alternative à envisager dans un plan de rénovation. Sinon, il est toujours envisageable d’équiper le WC existant d’un rehausseur, si nécessaire.

Salle de bains PMR : quel mobilier ?

Après le choix des équipements sanitaires, il faut s’arrêter un instant sur les meubles. Le mobilier PMR répond à des contraintes différentes de celles d’un mobilier standard.

Le meuble vasque, par exemple, doit être suspendu de manière à laisser un accès aux personnes en fauteuil roulant, tandis que la hauteur de pose de la vasque doit être adaptée aux besoins du senior. Pour ce qui est du miroir, il doit être fixé à une hauteur comprise entre 80 et 105 cm du sol.

Laisser un commentaire

*