La certification thermique 2012 : les principes fondamentaux

La certification thermique 2012 : les principes fondamentaux

La protection de l’environnement est un enjeu de société majeur. La performance est désormais intégrée aux objectifs fixés dans le cadre de la politique énergétique menée par l’Etat. Ces mesures visent tous les secteurs et particulièrement celui de la construction de maisons. Depuis le Grenelle de l’environnement, la consommation énergétique de chaque nouvelle construction doit être divisée par 3 depuis la RT 2005, il s’agit de la réglementation thermique 2012 (RT 2012) en vigueur depuis le 1er Janvier 2013. On fait le point sur les principes fondamentaux qui composent cette réglementation toujours en vigueur aujourd’hui en 2017.

construction-maison-44

La construction de maisons selon la RT 2012

La construction de maisons selon la RT 2012 fait suite au RT 2000 et au 2005  et s’applique donc à toutes les demandes de permis de construire déposées depuis le 1er Janvier 2013. Les principes fondamentaux de la RT 2012 reposent sur une obligation de performance énergétique des bâtiments, sur trois types de résultats :

  • L’efficacité énergétique des bâtiments qui est définie par le coefficient Bbiomax
  • La consommation énergétique du bâtiment, évaluée par le coefficient Cepmax, elle ne doit pas dépasser 50 kilowattheures d’énergie primaire par mètre carré et par an (kWh/m2/an), c’est à dire l’actuel Bâtiment Basse Consommation (BBC)
  • Le confort d’été concernant les bâtiments n’ayant pas recours à un système de climatisation

A noter qu’une attestation concernant la prise en compte de la RT devra être établie lors du dépôt de la demande de permis de construire et une autre une fois les travaux achevés attestant que les exigences ont été respectées.

maison-bcc

La RT 2020 vers une construction de maison positive

La nouvelle réglementation thermique 2020 (RT 2020) devra être appliquée dès 2020 par tous les constructeurs de maisons à Nantes ou ailleurs en France pour toutes les nouvelles constructions et dès 2018 pour les bâtiments publics. Cette réglementation thermique va définir les nouveaux standards dans le secteur de la construction de maisons. L’objectif du concept de la maison positive (Bepos), faire en sorte qu’une nouvelle construction de maison produise plus d’énergie qu’elle n’en consomme elle-même. Une meilleure isolation (passant par exemple par la suppression de ponts thermiques), des solutions techniques et innovantes mises en œuvre, ainsi qu’une gestion plus concrète et plus intelligente de l’énergie sont autant de défis à relever pour cette nouvelle réglementation à venir. Un des leviers à exploiter davantage de nos jours: la domotique.

Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site du constructeur de maisons : www.groupe-berthelot.com

Laisser un commentaire

*