Inolys nous conseille pour une meilleure maîtrise de notre facture énergie

Inolys nous conseille pour une meilleure maîtrise de notre facture énergie

Depuis 20 ans la consommation électrique des petits appareils électroménagers a été multipliée par deux et la consommation moyenne pour un ménage équivaut à 3200 kWh/an en France (hors chauffage).

Malgré les progrès en matière d’efficacité énergétique de l’électroménager, la consommation ne cesse d’augmenter. C’est pourquoi nous avons demandé à Inolys*, des spécialistes du secteur de l’énergie solaire, s’ils avaient quelques conseils à nous communiquer pour faire baisser notre facture d’énergie.

* Pour en savoir plus sur Inolys, c’est ici.

De façon générale, comment faire le bon choix en matière d’électroménager ?

Inolys : Comme l’indique L’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’Energie), il faut d’une part faire attention à la consommation énergétique de chaque appareil (reportez-vous sur l’étiquette énergie de votre électroménager pour cela), et d’autre part acheter des appareils qui correspondent réellement à nos besoins. Des exemples ?

Acheter un lave-linge avec une trop grande capacité de remplissage, fait que bien souvent la machine tourne à vide ce qui entraine un gaspillage d’eau, en plus d’un gaspillage électrique.

Investir dans un lave-vaisselle récent est aussi une bonne solution pour faire des économies. En effet les nouveaux modèles de lave-vaisselle consomment deux fois moins d’eau que les modèles plus anciens.

Vous pouvez également adapter vos gestes de consommation, comme par exemple :
– laver votre linge à 30 ° ce qui vous fera consommer 3 fois moins d’énergie
– utiliser le programme Eco de votre électroménager
– faire tourner lave-linge et lave-vaisselle uniquement lorsqu‘ils sont pleins
– éteindre les appareils en veille (il faut savoir que les appareils en veille représente un surplus de 80€/an sur la facture), ou même les débrancher dès qu’on n’en a plus l’usage.
-débrancher les chargeurs de téléphone si l’on ne charge pas l’appareil.

Et l’autoconsommation énergétique alors ?

Inolys : Il est clair que face à la hausse des besoins en énergie et face à la capacité de production actuelle et le vieillissement des centrales nucléaires, l’autoconsommation d’énergie est une des solutions pour éviter une hausse des factures d’énergie. C’est même la conclusion d’un rapport commandé par Ségolène Royal en février 2015.

Est-ce une solution sûre pour protéger son budget énergie ?

Inolys : Oui l’autoconsommation d’énergie via des panneaux solaires notamment est une  solution fiable pour :
– d’une part protéger le budget  des ménages face aux augmentations du prix de l’électricité (cf la nouvelle hausse mis en place à la rentrée 2016, suite à la demande du Conseil d’Etat de mettre en place une rétribution rétroactive pour compenser de précédentes hausses notées comme insuffisantes entre 2014 et 2015).
– d’autre part d’avoir une sécurité d’approvisionnement en électricité, en plus de bénéficier de tarifs avantageux grâce à l’électricité produite.

Même si à l’heure actuelle, l’autoconsommation électrique ne signifie pas pour autant être totalement autonome en électricité, à moins d’être équipé pour stocker la production électrique en excédent, elle est néanmoins une solution fiable pour avoir une meilleure maîtrise de sa facture d’énergie, en plus de contribuer à protéger l’environnement.

Merci à Inolys (démarcheurs, expert conseil, etc.) d’avoir accepté de répondre à nos quelques questions.

Laisser un commentaire

*