La prime énergie pour une chaudière gaz à condensation

La prime énergie pour une chaudière gaz à condensation

Pour atteindre la performance énergétique exigée par les réglementations thermiques, il faut que chaque foyer passe par la transition énergétique. Cette transition nécessite souvent de gros investissements, notamment sur l’installation d’une chaudière à condensation. Pour alléger les dépenses, l’État et les collectivités territoriales ont mis en place des dispositifs d’aide. La « prime énergie » est l’un d’entre eux.

maison-verte

Une prime énergie en plus du confort

L’achat et l’installation d’une chaudière gaz à condensation sont un investissement assez conséquent. C’est pourquoi différentes aides ont été mises en place pour aider chaque foyer. Outre les différents crédits accessibles à tous, le CITE par exemple, et les autres aides comme l’ANAH qui permettent de financer en partie l’achat de la chaudière, il existe également ce que l’on appelle la « prime énergie ». C’est une prime octroyée par les fournisseurs de source d’énergie une fois la nouvelle chaudière installée. La prime énergie est calculée selon les économies d’énergie réalisées. Il est même possible de revendre les énergies en surproduction. Ce qui permet alors de gagner de l’argent et réduire le coût d’investissement de départ. Toutefois, l’accès à ces différents dispositifs d’aide et autres avantages fiscaux est soumis à des conditions certaines. En cliquant ici, vous pouvez recevoir des devis pour l’installation d’une nouvelle chaudière à condensation et en calculer les éventuels avantages.

Comment obtenir la prime énergie ?

Tout d’abord, la prime énergie faisant partie des certifications d’économie d’énergie, il faut respecter certains critères d’éligibilité. Ainsi, avant de signer un devis, il faut s’inscrire à un programme proposé par le fournisseur de source d’énergie. Ensuite, il faut que la nouvelle installation soit réalisée dans une résidence principale bâtie depuis plus de deux ans et faite par un professionnel agréé et certifié RGE, le demandeur ne doit pas déjà bénéficier d’une prime d’énergie avec un autre fournisseur et finalement, il faut que la nouvelle installation, notamment la chaudière à gaz à condensation, respecte bien les critères techniques exigés. Il est à noter qu’en matière de prime énergie, les conditions d’éligibilité sont différentes pour un appartement et une maison individuelle.

Les avantages d’une chaudière à gaz à condensation

L’avantage se trouve, principalement, dans l’économie d’énergie, car la consommation de gaz est réduite jusqu’à 35 % par rapport à une chaudière à gaz classique. L’installation d’une chaudière à gaz à condensation est encore beaucoup plus avantageuse si l’habitation possède une isolation thermique performante, le rendement de ce type de chaudière peut dépasser les 105%. En matière de prix, avec les différentes aides financières existantes, ce type de chaudière peut être rentabilisé en moins de 6 ans. Quant au système à condensation, c’est une technologie de chauffage très performante et très économique comparée aux chaudières classiques. Le principe consiste à utiliser la chaleur de la fumée de combustion en supplément de l’énergie du gaz brulé. Une chaudière à condensation peut assurer en même temps le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

 

Laisser un commentaire

*