Tout savoir sur le rendement du poêle à bois

Si vous cherchez à acquérir un poêle à bois pour chauffer votre habitation dans le respect de la RT 2012, vous avez certainement déjà du apercevoir le terme de “rendement”. Qu’est ce que le rendement d’un poêle? Comment le calcule-t-on? On vous dit tout avec des exemples pratiques à l’appui, tirés des produits vendus sur Poêles-à-bois-en-ligne.com.

Rendement et puissance d’un poele à bois

Le rendement thermique d’un poêle est un moyen de mesurer sa puissance de chauffage. On l’exprime en pourcentage pour avoir une idée de la productivité d’un poêle à bois. Cette donnée doit être analysée avec une autre donnée importante: la puissance d’un poêle, qui s’exprime en KW.

Pour illustrer ce calcul, voici un exemple : le poêle à bois BBC Godin Narita 377133 (on peut retrouver sa fiche technique cette page http://www.poeles-a-bois-en-ligne.com/58-poele-a-bois-godin) possède une puissance de 7KW et un rendement de 79.7%. Cela signifie que la puissance de chauffe de ce modèle équivaut à peu près à 79.7% de 7KW.

Si cette donnée vous paraît abstraite, sachez qu’1KW, pour un poele, équivaut à environ 10mètres carrés d’une pièce bien isolée, qui possède 2m50 de hauteur sous plafond. En ce qui concerne le modèle de poele cité ci dessus, il peut donc chauffer idéalement une surface équivalente à 55 mètres carrés :

7KW*10mètres carrés*79%(0.797)

Bon à savoir : plus le pourcentage est élevé, moins le poele en question consomme de bois.

Poele a bois Aduro, modèle Asgard

Le rendement thermique d’un poele à bois peut varier entre 40 et 95% (la puissance, quant à elle, varie entre 3 et 15 KW). Pour information, le label Flamme Verte fixe un seuil concernant l’éligibilité des poêles au label : leur rendement minimal doit être de 70%. Il s’agit également du rendement minimal exigé pour obtenir un crédit d’impôt sur l’installation d’un poele à bois ou d’un poele à granules.

Il n’est pas forcément nécessaire de choisir le modèle de poele à bois le plus puissant : tout dépend de la taille de vos pièces. Si l’appareil est trop puissant par rapport à la taille de votre pièce, il risque de trop fonctionner au ralenti, et donc de s’encrasser. Dans le cas contraire, vous surchargez votre poele en bois et provoquez une surchauffe néfaste pour la durée de vie du poele.

Pour consulter les fiches techniques d’autres modèles de poeles à bois , rendez-vous sur  http://www.poeles-a-bois-en-ligne.com

Laisser un commentaire

*