Refinancement de crédit hypothécaire en Belgique, une aubaine à saisir

Refinancement de crédit hypothécaire en Belgique, une aubaine à saisir

Le Brexit ne finit pas de dérouler ses conséquences. Et c’est la finance qui est la première touchée. Le taux d’intérêt ne cesse de décroitre, au grand dam du banquier. Mais c’est surtout une aubaine pour les emprunteurs propriétaires qui ont la possibilité de renégocier leur prêt pour profiter d’un taux au plus bas. Tous les établissements ont enregistré au moins 30% de refinancement au dernier trimestre 2016. Le refinancement, une aubaine à ne surtout pas rater !

Tout savoir sur le refinancement de crédit hypothécaire en Belgique

Tout savoir sur le refinancement de crédit hypothécaire en Belgique

Les derniers chiffres publiés

 

La tendance est constante depuis 2015, même si 2016 a été moins affectée. Les statistiques chez BNP Paribas Fortis montrent même une hausse de 128% des demandes de refinancement. Les autres maisons comme ING Belgique ne sont pas épargnées par cette vague. Le secteur bancaire est dans l’œil du cyclone, surtout que leur demande d’augmenter les frais d’indemnité de remploi a été simplement ignorée par le gouvernement belge. A l’arrivée, ce sont des milliers d’emprunteurs qui bénéficient aujourd’hui d’un crédit pratiquement à taux zéro. Le bout du tunnel ne semble pas encore être à l’horizon puisque la Banque centrale européenne continue sa politique d’assouplissement. Une prolongation a même été envisagée, de quoi faire grincer les dents des établissements financiers, mais qui devraient faire le bonheur des propriétaires.

Le refinancement, qu’est-ce qu’on y gagne ?

 

Un crédit hypothécaire est généralement à taux fixe. Mais il est toujours possible de renégocier ou de racheter votre crédit. La renégociation est une révision du taux d’intérêt après une chute conséquente du taux du marché européen. Vous demandez à votre banque de revoir à la baisse le taux d’intérêt de votre crédit. En cas de refus de la banque, vous avez également la possibilité de racheter, ou plutôt de faire racheter votre crédit. Vous bénéficierez d’un nouveau contrat avec un meilleur taux d’intérêt auprès d’un autre établissement. Vous allégerez ainsi vos mensualités, tout en diminuant la durée du contrat. Ce système de refinancement est très intéressant du moment que la différence est supérieur à 1points. Vous avez même l’opportunité d’obtenir un capital supplémentaire, quasiment au même prix.

Le refinancement de crédit hypothécaire, des frais supplémentaires néanmoins

 

Des frais sont prévus, que ce soit pour une renégociation ou un rachat de crédit. Pour une renégociation, l’emprunteur devra s’acquitter des frais de dossier, mais aussi de l’indemnité de remploi. Pour un rachat de prêt hypothécaire en Belgique, vous devez en outre procéder à la main levée de l’hypothèque ainsi que l’inscription d’une nouvelle hypothèque au profit de votre nouveau banquier. La plupart du temps, les banques insèrent dans le contrat une pénalité de trois mois d’intérêts en cas de refinancement. Mais tous ces frais peuvent être contrebalancés par un taux d’intérêt moins important que votre engagement précédent. A 1 point, vous êtes déjà gagnant. A 2 points, c’est presque une obligation de refinancer.

Malgré une prolongation annoncée, cette manne financière ne devrait pas s’éterniser. En effet, il n’y a pas que les banques qui perdent aux changes, les épargnants sont également touchés. C’est pour cette raison qu’en Belgique notamment, c’est le moment ou jamais de refinancer son crédit hypothécaire.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

*