Comment installer soi-même un poêle à bois ?

Comment installer soi-même un poêle à bois ?

Le poêle à bois revient en force. Il apparaît à un nombre grandissant de foyer comme un moyen de se chauffer de manière écologique et économique. Quelque soit le type de poêle, les ventes sont en hausse.

Du côté économique, les performances énergétiques sont inégalées : les poêles à granulés, les poêles mixtes, les poêles bouilleurs affichent entre 75 et 95 % d’énergie restituée. La palme revient aux poêles de masse et poêles à accumulation qui affichent des performances proche des 100 %. Du côté du design, les formes varient pour des propositions très diverses, allant du classique poêle en colonne, aux poêles modernes, à vision large et sur pied rotatif. D’autres encore fabriquent des poêles de couleur ou à l’habillage personnalisable. Du côté des prix, la fourchette est très large permettant aux foyer les plus modestes d’accéder à ce type d’équipement. Des accessoires peuvent aussi être facilement ajoutés, comme un range-bûche ou un porte bûche et ainsi finaliser votre installation.

Et les consommateurs sont ravis par ce type de chauffage efficace, respectueux de l’environnement, et facile à installer soi-même. En effet, l’installation d’un poêle à bois est à la portée de tous les bricoleurs. Suivez donc nos conseils !

Etapes d’installation d’un poêle à bois

Avant d’installer un poêle à bois il est nécessaire de vérifier quelques points afin de respecter les normes de sécurité en vigueur. Vérifiez l’étanchéité, la vacuité, la propreté et la stabilité du conduit existant qui recevra le nouvel poêle à bois. Le conduit doit dépasser le faîtage de la toiture de 40 cm. Équipez le sol de la pièce dans laquelle le poêle à bois sera installé d’une plaque de protection incombustible. Lisez attentivement les consignes du constructeur en matière de sécurité, d’aération de la chambre et de la conformité du conduit existant.

La deuxième grande étape consiste à la préparation de l’installation au plafond. Afin d’accéder au conduit existant, une découpe du faux-plafond doit prendre en considération les paramètres suivants : la dimension du conduit existant, la sécurité du matériau du faux-plafond etc. Après la découpe, pensez à installer des plaques de plâtre contre la couche d’isolant. La dimension de ces plaques de sécurité sera mesurée en fonction de la découpe.

La pose du tubage dans le conduit demande de la précision. Faites passer le tubage par la cheminée et fixez-le à l’aide du collier d’accrochage à la souche du cheminée. Installez ensuite le dispositif d’étanchéité et le chapeau anti-pluie. Dans l’autre extrémité, effectuez le branchement du tubage au conduit de raccordement du poêle à bois. Insérez le tubage flexible dans le raccord et serrez-le à l’aide d’un collier adapté.

La dernière étape d’installation consiste au branchement du tubage à l’intérieur. Placez le poêle sous le conduit de raccordement et raccordez-le grâce au tuyau pour poêle à bois. Reliez le tuyau réglable au conduit et serrez les vis de fixation dans les deux extrémités. Pour la première mise en marche de la poêle à bois commencez par un feu léger puis augmenter petit à petit la charge, cette technique permettra la stabilisation des matériaux utilisés. N’utilisez jamais de liquides combustibles pour allumer votre poêle à bois.

Poêle à bois

Poêle à bois

Laisser un commentaire

*