Élaborer un plan d’installation de chantier

Élaborer un plan d’installation de chantier

Penser un projet de chantier en amont représente un gain de temps, d’argent et de qualité. L’entreprise à l’origine d’une future construction doit établir un dossier de préparation de chantier au maître d’œuvre. Celui-ci comprend notamment le plan d’installation de chantier, mais aussi des plannings et des mesures de sécurité.

Identifier le site de chantier

Visiter le site avant le démarrage du chantierAvant toute chose, il s’agit de visiter le site pour analyser l’environnement : terrain, voisinage, accès au chantier et réseaux. De même, les contraintes définies par les différents cahiers de clauses techniques et services administratifs sont à prendre en compte avant l’établissement du plan d’installation.

Ensuite, il faut positionner tous les engins, identifier les aires d’activité et de stationnement, celles de stockage ainsi que les voies de circulation.

Puis, en fonction de la nature du chantier (notamment sa durée et son personnel), il faut prévoir l’aménagement d’installations réservées au personnel.

Gagner du temps en représentant tous les éléments du chantier

Elaborer le plan d'installation de chantierLe plan d’installation de chantier (P.I.C.) permet de définir l’emplacement de tous les éléments à l’avance afin de gagner du temps tout au long du chantier. Ainsi, il convient d’indiquer la présence des éléments suivants :

  • Les aires réservées aux diverses activités (préfabrication ou ferraillage par exemple), différentes selon la nature du chantier
  • L’approvisionnement, qu’il s’agisse du matériel ou de la circulation de ce dernier, doit apparaître sur les plans. Toute la partie qui concerne l’évacuation des déchets doit également être visible ; il est possible de se fournir en matériel de collecte et de tri chez un fabricant de bennes.
  • Des installations sanitaires (douches, toilettes, vestiaires) et des espaces de restauration doivent être prévues en fonction de la durée du chantier, de sa taille et donc des effectifs.
  • Les ressources telles que l’eau, le gaz et l’électricité sont indiquées par des couleurs.

D’autres éléments plus importants qu’il n’y paraît doivent figurer sur le plan d’installation : obstacles naturels, bennes auto-basculantes ou encore panneaux de chantier.

Laisser un commentaire

*