Quel matériau choisir pour sa véranda ?

Quel matériau choisir pour sa véranda ?

Vous envisagez de construire une véranda ? Sachez qu’il existe différents matériaux pour la structure. Aluminium, bois, PVC, fer forgé… Nous faisons ici le point sur les avantages et les inconvénients de chacun de ces matériaux pour vous aider à choisir.

L’aluminium

La véranda alu est particulièrement appréciée pour sa facilité d’entretien. En effet, l’aluminium est inoxydable. Recouvert d’une peinture thermolaquée, il se nettoie simplement avec de l’eau savonneuse. L’aluminium est tout à fait adapté pour une véranda moderne et de grande taille. Il offre de grandes possibilités en matière de coloris. Toutefois, il faut garder à l’esprit que ce matériau est indiqué seulement pour les vérandas au profil non porteur (supportant un toit léger). Étant donné que l’alu n’est pas un bon isolant, il est conseillé de choisir un châssis à rupture de pont thermique.

Le PVC

C’est le matériau le moins cher, adapté aux vérandas de moyenne et petite taille, au profil non porteur. Le PVC se décline en plusieurs coloris, même si le blanc est encore le plus répandu. Facile à entretenir, ce matériau résiste relativement bien au temps. Il est aussi réputé pour être un bon isolant puisqu’il crée une rupture de pont thermique.

Le bois

L’aspect chaleureux du bois fait bel effet dans une véranda. Le bois peut être utilisé pour la construction d’une véranda à profil porteur (pouvant supporter un toit lourd en verre, par exemple) et de grande taille. De plus, il constitue un excellent isolant. L’inconvénient de ce matériau réside surtout dans son entretien. En effet, il faut le traiter régulièrement pour l’empêcher de devenir gris.

Le fer forgé

Petites, moyennes, grandes… Le fer forgé permet de construire des vérandas de toutes tailles, et à profil porteur. Il offre un aspect traditionnel qui se marie parfaitement avec les maisons anciennes. Toutefois, ce matériau n’est pas un bon isolant, ce qui nécessite la mise en place de ruptures de pont thermique. D’autre part, le fer forgé est sujet à la corrosion. Il faut donc lui appliquer un traitement spécifique.

Laisser un commentaire

*