Récupération d’eau de pluie : comment faire ?

Selon certaines statistiques, 54% de nos besoins domestiques en eau ne nécessiterait pas l’utilisation d’eau potable. Des actions, comme par exemple arroser ses plantes, alimenter la chasse d’eau des WC, etc., sont des sources de gaspillage d’eau potable qui peuvent être évitées. La solution pour y mettre fin ? Récupérer et utiliser l’eau de pluie ! Une eau de pluie correctement filtrée et stockée proprement dans un récupérateur d’eau, est largement suffisante. Et en plus d’être une solution écologique, cela permet de faire baisser sa facture d’eau ! On estime qu’un  tiers du montant d’une facture d’eau  est dû au seul fonctionnement des toilettes !

Les avantages de la récupération d’eau de pluie

En plus d’éviter le gaspillage d’eau potable et de diminuer le montant de sa facture d’eau, récupérer l’eau de pluie à d’autres avantages :
– n’étant pas calcaire, l’eau de pluie vous permet de diminuer votre consommation de produits d’entretien : fini les produits  anti-calcaire ou anti-détartrant !
– qui dit plus de produits d’entretien utilisés en excès, dit des nappes phréatiques plus saines
– c’est un investissement durable qui donnera de la valeur ajoutée à votre patrimoine immobilier en cas de revente
– c’est une solution écologique et gratuite pour avoir une réserve d’eau afin d’arroser votre jardin ou remplir votre piscine, en cas de restriction lors des fortes chaleurs.

Comment choisir son récupérateur d’eau de pluie ?

En moyenne, on considère qu’une personne consomme 150 litres d’eau par jour, soit 55 m3 par personne et par an et l’on compte 17 litres d’eau/m2 pour le jardin. Mais ceci reste qu’une simple estimation. Il vous faudra donc étudier votre consommation quotidienne d’eau, afin d’adapter au plus près votre projet de récupération d’eau à votre consommation.

Sachez que les études montrent que l’on peut récupérer  600 litres d’eau de pluie par an et par mètre carré de toiture. La pluviométrie moyenne de votre région sera également un facteur à prendre en compte dans le choix de la capacité de votre cuve.

Où installer le récupérateur d’eau ?

Vous pouvez le placer à l’extérieur sous terre ou hors-sol, mais vous avez aussi la possibilité de l’enterrer à l’intérieur de votre maison.

Faut-il choisir un récupérateur d’eau en béton ou en polyéthylène ?

Voici un petit tableau pour vous aider à y voir plus clair :

Même si ce type de système de récupération d’eau de pluie engage des frais, il faut bien avoir en tête que vous aurez un retour sur investissement très rapide. On estime qu’avec une cuve de récupération d’eau de pluie, on peut économiser jusqu’à 50%  sur une facture d’eau annuelle !

Laisser un commentaire

*