Décaper une porte en bois en 4 étapes

Vous souhaitez redonner un coup de jeune à une porte en bois dont vous vous êtes lassés? Pour réaliser cette rénovation à la portée de tous, découvrez comment décaper une porte en bois en 4 étapes !

Etape 1 : diagnostic et préparation

Vous devrez dans un 1er temps établir un diagnostic du bois afin d’identifier la finition encrassée. Un test simple vous permettra de savoir si le bois de la porte est verni ou ciré :

  • Imbibez un chiffon d’alcool à bruler et frottez un coin de la porte
  • Si le chiffon devient poisseux et se colore, c’es que votre porte est cirée
  • Si le chiffon absorbe uniquement les salissures, dans ce cas votre porte est vernie

Dans un second temps, rassemblez le matériel nécessaire :

  • 1 décapant
  • 1 décireur
  • 1 éclaircisseur
  • Du papier abrasif à grain fin ou très fin
  • Des tampons de laine
  • Des mèches de coton
  • 1 brosse plate
  • 1 brosse plate en nylon pour le décapant
  • 1 brosse souple en laiton
  • 1 spatule métallique
  • Gants de protection
  • Lunettes de protection
  • 1 masque de protection
  • Des tréteaux



Enfin, il vous faudra préparer votre environnement de travail :

  • Choisir un emplacement aéré
  • Protéger le sol
  • Retirer la porte de ses gonds
  • Poser la porte sur les tréteaux
  • Enlever la poignée, la serrure et les gonds de la porte

Etape 2 : décirer ou décaper

La rénovation de la porte en bois varie en fonction de la finition encrassée dans le bois de la porte.

1. Décirer

Le décireur permet de dissoudre les anciennes couches de cire, tout en préservant le bois.

  • Imbibez un tampon de laine d’acier de décireur
  • Frottez dans le sens des fibres du bois jusqu’à une totale élimination des anciennes couches de cire
  • Sur les reliefs, appliquez le décireur à la brosse plate et frottez avec une brosse souple en laiton
  • Lorsque la surface est très encrassée, il est conseillé d’appliquer le décireur à la brosse plate et de laisser agir le produit quelques minutes
  • Une fois la cire dissoute, neutralisez l’action du décireur avec une laine d’acier imbibée d’alcool à brûler
  • Pour finir, frottez toute la surface de la porte avec une mèche de coton imbibée d’alcool à brûler

2. Décaper

Le produit décapant, qu’il soit chimique ou thermique, vise à éliminer les couches de vernis ou de peintures anciennement appliquées sur la porte. Très puissants, l’utilisation de ses produits requière des accessoire de protection : gants, masque, vêtements, lunettes…

  • Dépoussiérez la porte avec un chiffon avant d’appliquer le décapant
  • Appliquez le décapant sur la porte avec une brosse en nylon
  • Laissez agir le produit comme indiqué sur le mode d’emploi
  • Après quelques minutes, le vernis ou la peinture « frise »
  • Retirez alors cette matière en raclant avec une spatule métallique dans le sens des fibres
  • Sur les parties en reliefs, frottez avec une brosse souple en laiton
  • Démarrer la phase de rinçage de la porte en frottant la surface avec une mèche de coton imbibée d’alcool à fin à vernis.

La phase de rinçage est essentielle car elle permet de permet de neutraliser les traces de décapant et de dégraisser le bois, favorisant ainsi l’accroche de la future finition.

Etape 3 : nettoyer et traiter le bois

1. Nettoyer le bois

  • Appliquez un éclaircisseur avec une brosse plate afin de retrouver la teinte d’origine du bois et éliminer les tâches
  • Rincez le produit avec une éponge imbibée d’eau
  • Laissez sécher la porte

NB : certaines essences de bois requièrent des décolorants spécifiques. C’est notamment le cas du teck, du sipo ou de l’iroko.

2. Traiter le bois

Cette étape permet de traiter le bois contre d’éventuels parasites. Il vous suffira simplement d’appliquer le produit de traitement à l’aide d’une brosse plate et de laisser sécher la porte.

Si la porte présente des petits trous, c’est qu’elle a été infestée d’insectes xylophages comme les termites. Dans ce cas, utilisez un produit de traitement doté d’un embout d’injection à glisser directement dans les trous.

Etape 4 : le ponçage ultime

Cette dernière étape permet d’éliminer par ponçage les fibres du bois qui se seraient redressées.

  • Une fois la porte sèche, frottez la surface avec du papier abrasif à grain fin ou très fin
  • Dépoussiérez la porte avec un chiffon



Vous voilà prêt à appliquer une nouvelle finition !

Laisser un commentaire

*